Services aux victimes

La Division de la justice communautaire et des services de maintien de l’ordre offre des services aux victimes pouvant vous aider à affronter les répercussions émotionnelles et physiques d’un crime, et au processus de justice connexe. Nous encourageons toutes les victimes à communiquer avec leur intervenant local des services aux victimes pour en savoir plus sur ces services et sur l’aide disponible.

Si vous êtes en danger, appelez la police. Les policiers veilleront à votre sécurité et vous fourniront de l’aide immédiate au besoin.

Si vous êtes inquiet à cause du comportement dangereux ou menaçant d’une personne qui vous a fait du mal, ou d’autres personnes qui vous menacent de quelconque façon, vous pouvez demander une ordonnance de protection ou une ordonnance de protection d’urgence par l’entremise de la GRC ou de la Alison McAteer House pour assurer votre sécurité et celle de votre famille.

Si vous avez assisté à un crime, traversez une période douloureuse ou avez simplement besoin de parler à quelqu’un, pensez aux lignes d’aide des TNO.

Depuis le 23 juin 2015, la Charte canadienne des droits des victimes établit clairement vos droits en tant que victime :

  • d’accéder à des renseignements sur le système de justice pénale, sur les services aux victimes, et sur l’état de l’enquête concernant le délit commis à votre encontre;
  • à la protection et à la considération de votre vie privée;
  • à la participation au système juridique et à l’attention de celui-ci à votre égard;
  • de demander des dédommagements pour les pertes financières subies.

Quand vous signalerez un crime à la police, les agents vous demanderont si vous souhaitez remplir une déclaration de la victime. Ce n’est pas la même chose qu’un rapport de police; la déclaration de la victime représente votre voix au tribunal et vous permet d’expliquer les répercussions du crime sur votre santé physique et mentale. Si le délinquant est déclaré coupable, le juge utilise votre déclaration pour décider de sa peine. Pour obtenir les nouveaux formulaires de déclaration de la victime, adressez-vous au bureau des services aux victimes de votre région. Composez le 867-873-7002 si vous avez besoin d’aide pour connaître l’adresse du bureau le plus proche de chez vous.

Le Fonds d’aide d’urgence aux victimes offre une aide financière limitée aux victimes de crimes violents graves si des dépenses urgentes doivent être engagées à la suite d’un crime pour assurer la sécurité de la victime.

Vous pouvez vous inscrire au Programme de communication des renseignements aux victimes pour vous tenir informé des déplacements d’un délinquant condamné pour un crime à votre encontre. Vous serez ainsi au courant de la date de sa libération, de ses absences temporaires, de son retour prévu dans sa collectivité ou de la modification de sa peine.