Programme de prévention du crime

Ce programme est rendu possible grâce au soutien financier de Sécurité publique Canada

La Division des programmes de justice communautaire et du maintien de l’ordre offre des fonds pour aider les organismes locaux à créer et à offrir des programmes destinés à réduire la criminalité fondés sur les programmes de prévention de la violence en groupe.

Le programme cible les collectivités ténoises qui pourraient en profiter le plus.

1. Qui peut soumettre une demande?

Les fonds sont disponibles pour les organismes qui fournissent des services dans les collectivités concernées.

2. Quelles sont les collectivités ténoises visées par ce programme?

Les collectivités choisies sont Behchoko, Inuvik et Yellowknife.

3. Comment avez-vous choisi les collectivités admissibles au financement?

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, en consultation avec la GRC, les services de probation, le Service des poursuites pénales du Canada, les services correctionnels et la Division des programmes de justice communautaire, a formulé des recommandations au titre du programme et choisi deux collectivités qui pourraient en profiter le plus.

4. Comment choisirez-vous les organismes qui recevront les fonds? Les fonds sont disponibles pour les organismes des collectivités choisies afin de les aider à créer et à mettre en place des programmes qui correspondent aux objectifs de ce projet :

  • Aider la collectivité à promouvoir et à utiliser l’approche réparatrice dans les centres éducationnels, les établissements correctionnels ou d’autres organismes locaux. L’objectif est de promouvoir le message suivant dans la communauté : évitons de faire du mal, mais si le mal est fait, apprenons à réparer les dommages causés.
  • Renforcer la capacité communautaire de prévenir la violence : sensibiliser les membres de la collectivité aux cycles de violence et leur montrer les mesures de dissuasion qu’ils peuvent mettre en place – en action et en parole.
  • Renforcer la légitimité du mot « communauté », notamment par l’établissement et l’entretien de relations entre les membres de la communauté et les forces de l’ordre. Favoriser le nous inclusif par opposition au nous exclusif.
  • La participation aux programmes de réhabilitation se fait sur une base volontaire. Il ne faut pas consacrer les ressources très limitées aux personnes qui ne veulent pas recevoir d’aide.
  • Créer une approche communautaire qui facilite la prévention des crimes en les rendant inacceptables aux yeux des membres de la communauté.

Les demandes de financement seront examinées par le GTNO et ses partenaires fédéraux qui leur attribueront un pointage. Les propositions de programme les plus susceptibles d’atteindre les objectifs ci-dessus seront choisies.

Le Comité attribuera un pointage aux propositions en fonction des critères suivants:

  • Précision du plan de travail
  • Faisabilité
  • Durée
  • Viabilité
  • Collecte des données et production de rapports
  • Ressources créées et bienfaits pour les membres de la communauté
  • Développement des capacités
  • Capacité d’atteindre les objectifs
  • Partenariats – collaboration entre les organisations
  • Mesures d’adaptation à la COVID-19

5. Comment présenter une demande?

Téléchargez le formulaire de demande de financement ci-dessous et renvoyez-le à Damien Ramm, analyste de la sécurité communautaire, à l’adresse damien_ramm@gov.nt.ca. Les propositions sont acceptées jusqu’au 30 juillet 2021.

Pour de plus amples renseignements sur ce programme, veuillez communiquer avec :

Damien Ramm
Analyste de la sécurité communautaire
Division des programmes de justice communautaire et du maintien de l'ordre

La Division de la justice communautaire et des services de maintien de l’ordre offre des services aux victimes pouvant vous…